Musée de la Palmeraie
Azdem au musée de la Palmrraie

L’artiste Abdeslem Azdem sera l’hôte de la fondation Benchaâbane du 8 au 29 avril au musée de la Palmeraie où il présentera ses travaux récents. 

Le vernissage aura lieu avec la présence de l’artiste le 8 avril à 11h

Peintures, installation et sculptures vous permettront de découvrir l’univers de cet artiste. 


La fondation Benchaâbane présente RÊVES À DEUX
Thème de m’exposition d’Abeslem AZDEM au Musée de la Palmrraie à Marrakech palmeraie à Marrakech
Le vernissage aura lieu le 8 avril à 11h
L’exposition se poursuivra jusqu’au 28 avril


Azdem au musée de la Palmeraie à Marrakech
Azdem au musée de la Palmeraie à Marrakech

 

Abdeslem Azdem

Les œuvres de l’artiste AZDEM Abdeslem, peintre et sculpteur autodidacte, sont liées aux états mystiques des quêteurs en général (en sciences, philo, arts et culture etc. Ces personnages sont des corps en état de réflexion, de méditation et d’émotion et loin de toute insinuation érotique, ousensuelle. C’est pour cette raison que ces corps sont représentés par la partie postérieure où couve le cœur, l’esprit et tout autour on y trouve souventdes surfaces et des formes géométriques tel : le triangle, le carré le cercle , le triangle, les courbes, la ligne le point… Ce sont des êtres et des identitésde réflexion et de logique qui ménagent l’espace de ses créations.

Azdem travaille souvent la matière, le grès qu’il module en sculpture et qu’il fait cuire à grand feu, le papier mâché pourses peintures  qu’il présente   sur canevas et sur toile de jute ousur bois et qui fait partie intégrante de ses l’œuvres. Ses démarches artistiques le mènent aujourd’hui à œuvrer pour intégrer peinture et sculpture et en s’ouvrant récemment sur l’installation

Elles s’inspirent de la relation qui cohabite, entre l’être méditant et son savoir visant les seuils des vérités rêvées. L’important pour lui c’est l’idée, ceci dit que son travail formeune sorte de l’abstraction du figuratif et une fulguration de l’abstrait

Né à Taza en 1952, grandit à Marrakech et à Casablanca entre autres, décroche sa licence en sociologie à Rabat en 1980 et enseigne la philosophie, qu’il quittait en 2005.

Parallèlement, il était actif dans des ONG de culture et droits de l’homme au Maroc entre 1982 et 2000, comme il était membre de l’Atelier de réflexion esthétique à l’des Beaux-Arts de Casablanca où il y demeure intervenant jusqu’à 1998.

Azdem a choisi le carré -comme support en peinture- avec toutes ses symboliques idéelles ; le gré, la céramique et le bronze pour ses sculptures afin de recréer un monde à lui. Ses œuvres tâchent de figurer l’idéel et d’abstraire le figuratif.

C’est la démarche artistique qu’il a choisi en essayant de rétrécir la distance entre peinture et sculpture dont l’homme, la quête et la méditation sont les sujets qui le passionnent. 

 


Suite ce matin des ateliers d’art  d’éveil artistique au profit des enfants (6-14 ans) au musée de la Palmeraie à Marrakech. 

Ces ateliers sont à titre gracieux et encadrés par l’artiste Mme Rachida Touijri et des artistes en résidence. 

 

Information : Benchaâbane Fondation +212661095352:+212661095352 sauf lundi


Un espace d'art contemporain et de nature


Dans un écrin de jardins
Dans un écrin de jardins
Le musée de la palmeraie à Marrakech réunit dans un écrin de jardins la collection privée d'art du parfumeur Abderrazak Benchaâbane. Les œuvres de nombreux artistes marocains et internationaux ontont suscité l'administration de milliers de visiteurs adultes et scolaire depuis l'ouverture du musée en 2011. 
Photographies, peintures, sculpteurs, calligraphies et installations ont été réunis pour offrir au visiteurs un panorama de la création contemporaine au Maroc.