Accueil
Envoyer à un ami
Version imprimable
Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager


Nous sommes à la veille de la COP22, évitons de faire à l'occasion de cet événement encore une fois de la chirurgie esthétique


Si le monde entier se vient au chevet de la terre à Marrakech, c'est que notre planète est malade. Alors saisissons l'occasion pour faire un travail profond et durable et évitant toute chirurgie esthétique


Nous sommes à la veille de  la COP22, évitons de faire à l'occasion de cet événement encore une fois de la chirurgie esthétique
Le secret de la vie, c-à-d le secret du maintien dans la durée des écosystèmes  naturels réside dans leur capacité à maintenir leur équilibre écologique et s'accrocher à la vie durablement et longtemps en s'adaptant à tout nouveau changement aussi climatique soit-il.

La résilience et la solidarité sont dans l'ADN de chaque espèce vivante. Dans une forêt tropicale quand une liane manque de soleil, elle s'appuie sur le tronc d'un arbre pour atteindre la la lumière.

Par ailleurs, le rendement, la croissance exponentielle et   L'exploration de nouveaux marchés font partie des préoccupations légitimes de toute entreprise.
Vous voyez bien que d'un côté l'entreprise travaille pour augmenter ses bénéfices et que de l'autre, la nature lutte pour durer et reste préservée  pour les générations futures.
Le temps de l'entreprise est compté, celui de l'écologie est lent, serein, durable, solidaire et économe aussi. Mais le mot "économie" est à prendre ici dans le sens où il ne faut accorder de l'importance qu'à ce qui est essentiel.
La réalité et que l'entreprise et l'écologie sont deux mondes qui se font face aujourd'hui et que pour les faire cohabiter, il faudrait peut-être s'orienter vers une troisième voie: la voie du milieu, une Ecologie réaliste capable d'entendre les besoins des populations tout en œuvrant pour la sauvegarde de l'environnement et le maintien des équilibres.
Les écologistes de demain ne ressembleront pas aux activistes refusenics des années 70 mais ils manieront peut-être la parole des sages. Ils prôneront une nouvelle  éthique que je qualifierai de : L'économie-environnementaliste dont la philosophe sera celle de la Mesure en tout, une sorte du juste milieu, c-à-d de la modération dans notre façon de consommer, de se déplacer, de construire.... tout en restant solidaires avec les plus démunis. Bref œuvrer avec et pour une sobriété heureuse pour tous.

Ces  acteurs éco-réalistes en devenir seront peut-être les prophètes de demain et Dieu sait combien avons-nous besoin, par ces temps troubles et incertains, de la parole de msages et de leurs actes exemplaires.

Œuvrons ensemble our une écologie rationnelle et équitable loin de toute chirurgie esthétique. 

Abderrazzak Benchaâbane

Nous sommes à la veille de  la COP22, évitons de faire à l'occasion de cet événement encore une fois de la chirurgie esthétique

Magazine | Actualités | La Fondation | Vidéo | Soir de Marrakech | Boutiques | Parfums | Parfumeur