Musée de la Palmeraie
Nouvel Article
50 ans de peinture au Maroc au Musée de Palmeraie à Marrakech

Il est porté à la connaissance des artistes et du public que l’Exposition 50 ans de peinture au Maroc sera transférée au musée de la palmeraie Marrakech. Le vernissage aura lieu le samedi 7 mars 2015, à 11 heures.

Participent à cette exposition:

Malika AGUEZNAY, Hassan ALAOUI, Toufa AL HARAH, Noureddine ALIOUA, Bachir AMAL, Benyounes AMIROUCH, Ahmed AMRANI, Mohamed ANZAOUI, Raja ATLASSI, Aziz AZGHAY, Rachid BAKHOUZ, Ahmed BALILI, Abderrahmane BANANA, Lehcen BAKHTI, Abdelkrim BELAMINE, GHANY BELMAACHI, Abdellah BELOUARRAK, Souhail BENAZZOUZ, Saad BEN CHEFFAJ, Abdelbassit BEN DAHMAN, Ahmed BENISMAEL, Aziz BENJA, Kenza BENJELLOUN, Tahar BENJELLOUN,
Salah BENJKAN, Mohamed BENMOUSSA, Asmaa BENNANI, Mohamed BENYAICH, Mahi BINBINE , Driss BOUAZIZ, Nabil BOUDARQA, Brahim BOUHAMADI, Hamid BOUHIOUI, Hassan BOUKHARI, Omar BOURAGBA, Mohamed BOUSTANE, Bouabid BOUZAID, Mohamed BOUZIANE, Mahi CHAFIK- IDRISSI, Mounat CHARRAT, Noureddine CHATER, Fouad CHARDOUDI, Hassan CHERGUI, Abdelaziz CHERKAOUI, Larbi CHERKAOUI, Leila CHERKAOUI, Tawfiq CHICHANI, Salma Meryem CHRAÏBI, Noureddine DAIFALLAH, Hassan ECHAIR, Rabiaa ECHAHED, Abdelhadi EL AIDI, Ahmed EL AMINE, AbdelKarim ELAZHAR, Khalid EL BEKAY, Ahmed EL HAYANI, Brahim
EL HAISSAN , Erragueb EL HAISSAN, Narjisse EL JOUBARI, Chafik EZZOUGUARI, Bouchaïb FALAKI, Noureddine FATHY, Karima FAOUZI, Hakim GHAILAN, Abdelkrim GHATTAS, Adil HAOUATA, Mustapha HAFID , Mohamed HAFIDI, Ahmed HAJOUBI, Brahim HANINE, Saâd HASSANI, Saïd HOUSBANE, Mohamed JAAMATI, Ahmed JARIDE, Abdelhamid KALMOUN, Tibari KANTOUR, Abdelfettah KARMANE, Fatima KILLEEN, Mohamed KRICH, Rim LAABI,, Abdelkader LAARAJ, Mohamed LAGZOULI, Abdelilah LAHBABI, Ahlam LEMSEFFER, Abdelaziz LKHATTAF , Chiguer LOURAK, Noureddine MADRANE, Mohammed MANSOURI IDRISSI, Abdelkader MELEHI, Mohamed MELEHI, Mohamed-Amine MELEHI, Abdelhay MELLAKH, Said MESSARI, Wafaa MEZOUAR, El Houssaïne MIMOUNI, El Mehdi MOFID, Hassan MOUKDAD, Mohamed MOURABITI, Mohammed MOUSSIK, Lahbib M’SEFFER, Aziz Nadi, Etayeb NADIF , Khalid NADIF, Mohammed NOUIRI, Abderrahmane OUARDANE , AbdelKrim OUAZZANI, Adil RABIH, Saïd RAJI, Essaid REGHAI, Amina REZKI, Abdelkader RHORBAL, Aziz ROKHSI, Omar SAADOUNE, Abdallah SADOUK, Aziz SAHABA, Aziz SAYED, Nawal SEKKAT, Lamia Miriam SKIREDJ, Abdelouahed SORDO , El Housein TALAL, Mohamed TAYERT , Mouad YEBARI, Moussa ZEKKANI et Mohamed ZOUZAF

A l’occasion de la 2ème édition du Forum mondial des droits de l’Homme, le musée de la palmeraie, art contemporain et nature à Marrakech accueille du 28 novembre au 30 décembre 2014 une exposition internationale intitulée: INSOUMISION


INSOUMISSION, Droits de l'Homme et Carte blanche à Mahi Binebine
Cette exposition est une carte blanche donnée à l'artiste Mahi Binebine qui a invité une trentaine d'artistes du monde entier pour nous partager leur vision des droits de l'Homme.

Le vernissage aura lieu vendredi 28 novembre à 18 h

Y participent les artistes:

*Khaled Takriti (Liban/Syrie)
*Baran Serwan (Irak)
*Mohammed Elbaz (Maroc)
*Hicham Benohoud (Maroc)
*Sabhan Adam (Syrie)
*Najia Mehadji (France/Maroc)
*Christophe Mirallès (France)
*Florence Arnold (France/Maroc)
*Mohamed Kacimi (Maroc)
*Hani Zurob (Palestine/France)
*Ilias Selfati (Maroc/Espagne)
*Farid Belkahia (Maroc)
*Marianne Catzaras (Tunisie)
*Mohammed Mourabiti (Maroc)
*Leila Alaoui (Maroc/Liban)
*Faysal Samra (Arabie Saoudite/Bahreïn)
*André Elbaz (France/Maroc)
*Iqbi (Maroc)
*Laurent Moulager (France)
*Halida Boughiet (Algérie)
*Gabriella Zalapi (France)
*Romuald Hazoumé (Benin)
*Philippe Pasqua (France)
*Mounat Charrat (Maroc)
*Amina Rezki (Belgique/maroc)
*Fatiha Zemmouri (Maroc)
*Imad Mansour (Irak)


Musée de la palmeraie, Art Contemporain & Nature
Route de Fès en face d'ATACADAO
Tel: 0661095352
www.musee-palmeraie.com


À l'occasion de la cinquième édition de la biennale de Marrakech Mahi Binebine exposera ses derniers travaux au musée de la palmeraie à Marrakech du 2 mars au 30 avril 2014


Mahi Binebine : Œuvres récentes 2 Mars-30 Avril 2014 (Vernissage à partir de 12H)
L'artiste signera sa nouvelle monographie Mahi Binebine, à paraître aux éditions Art Point

Peintre majeur de sa génération, Mahi Binebine travaille autour de la question de l’humain et de l’extrême. Ses personnages, réduits à des silhouettes, des corps qui s’enlacent et s’entrechoquent, enfermés mais insoumis, habitent un monde menaçant et troublant. D’une grande beauté plastique, riche de tensions et d’affrontements, l’œuvre de Binebine évoque solitude et désespoir, mais aussi harmonie et joie.

Mondialement connu pour ses peintures, l’artiste présente ici une série d’œuvres récentes de grandes dimensions,  des sculptures monumentales en bronze, mais aussi des collages en petits formats carrés. ‘‘Explorer de nouvelles techniques dans un petit format m’a permis de me concentrer sur l’essentiel’’ dit Binebine qui explore sans cesse la résistance et la dignité de l’humain face à l'horreur et au désespoir.

Mahi Binebine est à la fois peintre, sculpteur et romancier. Né en 1959 à Marrakech, il grandit sous le règne de Hassan II. Il a vécu à Paris et à New York avant de retourner s'installer au Maroc. Son œuvre pictural, centré sur la figure humaine, évoque les violences et les tensions du monde oriental et du monde occidental ainsi que la situation tragique de l'homme

Exposé notamment en France, en espagne, en Allemagne, en Italie ou aux États-Unis, son œuvre remarquée par d'importants critiques d'art et de grands collectionneurs fait partie de nombreuses collections publiques et privées dont celle du Musée Guggenheim de New York.

En parfait alchimiste  Mahi Binebine annonce avec cette nouvelle série de travaux un printemps prometteur riche en couleurs et porteur d'espoir.

A découvrir à l'occasion de la biennale de Marrakech au musée de la palmeraie du 2 mars au 30 avril 2014.

Information:
Musée de la palmeraie marrakech
Ouvert tous les jours de 9h à 18h
Tel: 06 61095352
www.musee-palmeraie.com

Marrakchi d’adoption, Jean-Michel Bouqueton suit, depuis 20 ans, une trajectoire singulière dans le paysage artistique marocain. Peu d’expositions mais toujours montées avec exigence. Aujourd’hui, au Musée de la Palmeraie à Marrakech, pour sa sixième exposition personnelle, il présente au musée de la Palmeraie, Art Contemporain & Nature à partir du 28 novembre 27 tableaux d’assez grand format dont aucun n’est superflu ni anecdotique.


Jean-Michel Bouqueton et sa peinture à bras-le-corps au musée de la palmeraie à Marrakech
De son travail, Jean-Michel Bouqueton raconte :
« Je continue à croire à une peinture vivante qui tourne le dos aux facilités de la mode et de la décoration. L’art contemporain est une nouvelle forme d’art conceptuel qui n’a rien à voir avec la peinture et ne la remplacera pas plus que le roman ne s’est substitué à la poésie ou le cinéma au théâtre. La peinture est un art spécifiquement visuel dont l’élaboration est indissociable du résultat.

J’aime vagabonder dans la peinture, m’égarer et même me tromper pour mieux recommencer. Picasso disait « si l’on sait exactement ce qu’on va faire, à quoi bon le faire ? ». J’aime ne pas savoir où je vais pour emprunter de nouveaux chemins et être surpris par ce qui prend forme en dehors de tout projet. L’art est un bricolage, ce n’est pas un savoir.

Lorsque la toile aboutit rapidement, je me pose des questions. Ne suis-je pas en train d’exploiter un procédé, de céder à la facilité ? Ne suis-je pas en train de me répéter ? Car chaque toile est un phénomène unique qui doit se différencier de ses semblables avant de trouver sa place parmi elles. L’art ne devrait pas être un métier.

Ces hésitations laissent des traces sur la toile qui est mon champ de bataille. Certains trouvent ma peinture violente, sale parfois, pour le moins tourmentée. C’est probablement la futilité de cette époque qui me pousse à tant de brutalité. La nuance, l’émotion n’ont pas leur place aujourd’hui. On s’attache au joli, au bon goût, au décor fade comme une musique d’ambiance, sinon on enfile ses gros sabots pour choquer, ce qui est aussi insignifiant mais plus snob.

Les tâtonnements, les maladresses intrinsèques à tout travail de recherche sont cachés, gommés, comme si l’artiste était à ce point doué qu’il atteint directement son but. Pas de repentir, tout est nickel dans le meilleur des mondes. Ce qui est subtil ne convient pas à la sensibilité d’une société de consommation de masse qui préfère les coupes au carré… C’est pourquoi la peinture tend à devenir un art mineur pour le plus grand nombre.

Aujourd’hui, il y a des peintres et des poètes mais les yeux rivés sur nos écrans, qui lit de la poésie ? Qui prend le temps de regarder une peinture, d’écouter une musique, d’observer un insecte ou de rêver sous les étoiles ? »

L’exposition se poursuivra jusqu’au 31 janvier 2014

Musée de la Palmeraie, Dar Tounsi,
Route de Fès, Marrakech.
Tél : +212 6 10408096
Email : museepalmeraie@gmail.com
www.musee-palmeraie.com
jmbouqueton@yahoo.fr