Musée de la Palmeraie

la fondation Benchaâben accueillera à partir du 24 Mars au musée de la palmeraie à Marrakech l'artiste Rachida Touijri avec une nouvelle exposition sous le titre "un parfum de liberté".
L’exposition se poursuivra jusqu’au 14 Avril.


Rachida Touijri un parfum de liberté
Artiste peintre autodidacte et ingénieur chimiste, Rachida Touijri considère l’art comme une valeur intime intérieure et universelle. 
Sa peinture parfois abstraite nous montre une vision d’être et non une certaine contemplation de l’esthétique.
Cette artiste peint des personnages aux visages flous lyriques qu’elle voit à sa façon. 
Ses techniques reposent sur des compétences en tant que chimiste, maniant divers minéraux tels que les sulfates, les nitrates de cuivre, de fer......
 

Rachida Touijri un parfum de liberté
Ingénieur chimiste de formation puis artiste peintre autodidacte, j’ai toujours considéré l’art comme une valeur intime et universelle.
Inspirée des relations humaines qui m’entourent et alimentent mon univers imaginaire, je peins des personnages lyriques vus à ma façon.
À certains moments, la matière s›additionne aux pigments que j’ai toujours maniés en tant que chimiste de base.
Je peins par le cœur une peinture qui atteint les gens de manière émotionnelle.
Je m’exprime essentiellement par la peinture abstraite, Par elle, je communique avec le monde extérieur et transmets ma vision, mes sentiments, mes émotions. Je crée dans l’instantanéité du moment, animée par ma sensibilité jumelée à ma nature expressive. Mes tableaux dynamiques célèbrent ma joie de vivre. Je démarre une conversation avec la toile vierge en y appliquant d’abord quelques couleurs présélectionnées, avec de larges pinceaux. J’habite progressivement l’espace, je le fais mien. J’accentue, j’adoucis, j’explore, j’ajoute, je corrige, j’estompe, j’intensifie. Je suis à l’écoute de mon tableau puisqu’il m’indique comment le peindre. Je poursuis le dialogue en pimentant mes fonds par l’addition, au pastel ou au crayon, des formes de gens qui m’entourent ou que je croise dans la rue et que Je dessine à ma façon
Je suis vivante et je m’intéresse à tout ce qui vit autour de moi. Je reste une éternelle optimiste. Fréquemment influencées par la condition de la femme
 

Rachida Touijri un parfum de liberté
Mes œuvres racontent ma recherche d’équilibre dans un monde changeant à une vitesse affolante, un monde où tant de conflits nous assaillent. Peindre m’apaise. Je joue avec les formes et les couleurs acceptant les fantaisies du hasard. Je permets à l’œuvre de se déployer dans l’impulsion du moment, selon mon humeur. Les choses les plus magiques arrivent quand on ne les cherche pas. Une nouvelle œuvre devient souvent le prolongement de la précédente. Cherchant à repousser mes limites, mon terrain d’expérimentation se veut le plus inventif possible. L’émergence d’expressions nouvelles m’attend à chaque tournant.